mercredi 17 décembre 2008

Averroes : "la diversité c'est aussi les blancs"...

Averroes : "la diversité c'est aussi les blancs"...
Vidéo envoyée par noop

La discrimination positive pour mes petits enfants, je n’y avais pas pensé.

Amirouche Laïdi, président du club Averroes, lors d'un débat au club de J-F Copé "Génération France" nous informe que "la diversité c'est aussi les blancs"... oui c'est cela, merci, me voilà rassuré. Je commençais à me poser la question. Pourquoi le blanc ne serait pas divers lui aussi ?

Mais ça veut dire quoi "la diversité c'est aussi les blancs" ? Ce n’est pas de la « novlangue », c’est de la prospective.

Et bien ce qu’il faut comprendre, c’est qu’effectivement dans 50 ans les blancs seront devenus minoritaires, sans doute. Aux USA, qui bénéficient d’une bonne information, c’est acquis. Le wasp est sur le déclin. Chez nous en France, où le non-dit est la règle, où les races n’existent pas, on peut penser que le « gaulois » cèdera également sa place. Soit. Mais Amirouche Laïdi ne s’arrête pas là. Il nous dit que nous, les blancs, nous serons "bien contents d’avoir des lois qui protègent" (les minorités)... Les lois de la discrimination « positive » c’est nous qui en profiterons demain, "c'est (notre) intérêt" … Moyennant impôt ? Je plaisante.

Et badaboum. Le bel emballage est abîmé. Prétendument sociale et géographique, cette discrimination est bien raciale ou ethnique. Car si nous devenons minoritaires, nous pouvons quand même espérer encore maîtriser suffisament les codes socio-culturels de notre pays d’origine pour être efficaces, performants et pertinents dans la société et dans le travail. Nous ne devrions donc pas avoir à recourir à ce procédé, nous ne devrions pas avoir à être protégés... D’autant que la nouvelle majorité, nous sera reconnaissante de lui avoir fait la courte échelle, et n’hésitera pas un seul instant à nous renvoyer l’ascenseur républicain de la… Fraternité.

Dites moi qu’il n’y a pas qu’en France que le débat puisse tomber dans une telle hypocrisie, à force de non-dits, de politiquement correct et d’angélisme.

A force de refuser, les aspects ethniques, culturels et religieux de l’immigration, à force de parler des quartiers populaires pour désigner les quartiers à population d’immigrés ou d’origine immigrée (le « peuple » n’est-il constitué que d’immigrés en France ?), à force de dire « d’origine » et d’escamoter le « immigrée », à force de dire issue de la « diversité » pour ne pas dire … etc. etc. A force de vouloir décrire la réalité telle que l’on voudrait qu’elle soit et non telle qu’elle est, à force de la nier, on finit par se prendre les pieds dans le tapis comme M. Laïdi.

Première constatation, lorsque M. Le Pen (que j’abhorre je précise, c’est le début d’un brevet de bien pensance, je vais en avoir besoin…) lorsque M. Le Pen décrivait la France envahie par des immigrés qui allaient nous submerger, dans les années 80, il fantasmait… il excitait les peurs, il était populiste. En fait il nous prédisait ce que M. Amirouche Laïdi nous dit être presque certain même pas 30 ans plus tard. Ah lui ne peut être taxé de populisme en s’adressant ainsi à une assemblée de notables. En France il faut s’adresser au peuple pour faire du populisme. Mais M. Laïdi délire-t-il en si bonne compagnie, devant une assemblée acquise aux causes et aux effets ? Est-il bien le président d’une association bien vue, bien en vue et influente dans les médias ?

Donc même si cela provoque rancunes, frustrations et inquiétudes chez les blancs des classes populaires et moyennes (il y en a), pas d’hésitation il faut y aller. On s’apprête à discriminer « au pif ». Et discriminer positivement certains comme ci, en oubliant certains comme ça, et au détriment d’autres comme ça, mais bien sur dans l’intérêt de l’ensemble… et de la majorité actuelle qui deviendra la minorité de demain. Joli coup ma foi.

Et le vrai fond du « débat », dont émergent les mots « métissage » « diversité » et « discrimination positive », c’est bien notre avenir démographique en tant que peuple.
Nos « zélites » s’émeuvent de la colonisation et de l’étouffement du peuple tibétain sous un flot de Chinois façon jeu de Go. Mais pour le leur de peuple ?
Mais y a-t-il encore des peuples ? Et ces peuples ont-ils encore un destin ? Certains le pensent, ailleurs. Ici beaucoup en doutent, d’autres le nient.

Après que les fées du capitalisme aient fait des « farces » à l’occident, maintenant qu’elles s’apprêtent à lui être infidèles, cette population va découvrir le « pot aux cactus» de sa santé démographique catastrophique et ses conséquences.
D’ailleurs il y a fort à parier que ce déclin démographique soit une des origines des misères financières et économiques qui s’annoncent. Le marché n’aime pas la décroissance des consommateurs et de la consommation. Le marché a toujours raison, le marché nous emm…il ira donc voir ailleurs, là où l’homo consumériste croît et croit encore et fait toujours preuve de l’élan vital indispensable à sa survie.

Mais revenons à nos discriminés d’aujourd’hui, discriminants potentiels de demain à en croire M. Laïdi. Dans un sous-entendu ce dernier dit encore :
«Vous ne savez pas…l’histoire s’accélère et ce qui est encore impossible aujourd’hui est probable demain »… C’est vrai que ça va vite. C’est dingue.
Alors le discours sur la diversité, sur le métissage, ne devient rien d’autre qu’un accompagnement, un soin palliatif, là où l’extrême-droite propose un acharnement thérapeutique aussi dangereux qu’inutile.
C’est vrai que le débat a été pollué par le leader du Front-National.
Mais de grâce messieurs les commentateurs « autorisés » façon M. Reynié, politologue de son état, professeur à Sciences-Po, ne dites pas que nous n’avons pas été préparés à ce qui va arriver (1), ne nous dites plus que l’on a pas pu parler de tout cela pendant 30 ans … On a pas pu ?… Vous n’avez pas voulu. Vous, le système politico-médiatique bien-pensant. Mince je suis démasqué.
Gauche et droite se sont moins opposées au FN, qu’entre elles, sans même vouloir débattre, s’interdisant d’avancer leurs analyses et leurs solutions, et en niant la réalité, dans une politique du fait accompli et du non-dit, et pour cela ils ont rendu le débat, sur le sujet lui-même, tabou. Maintenant il ne leurs reste que cette citation de Jean Cocteau « "Puisque ces mystères nous dépassent, feignons d’en être les organisateurs ».

Il faut une Mme van der Leyen, députée CDU allemande, pour défendre un jour lors d’une émission sur Arte (ça m’avait alors marqué, comme toutes les secondes de liberté volées au politiquement correct) que si l’on avait consenti, pour une politique nataliste, un effort financier équivalent à celui engagé pour intégrer l’immigration extra européenne dans nos pays, on aurait obtenu des résultats… Peut-être. Encore aurait-il fallu que la famille ne soit pas un sujet « tabou » à gauche comme le déclara maladroitement Ségolène Royal lors d’une interview sur France Inter en 2007. Et un tabou à gauche équivaut en France à un tabou national.

De toute manière, les jeux sont faits (rien ne va plus). Là dessus je rejoins M. Copé et l’ensemble de la classe politique, mais je ne partage pas leur optimisme. Comme un journaliste l’a avancé dans un quotidien étranger (Washington Times je crois), 2007 était sans doute la dernière élection nationale en France où le vote des personnes issues de l’immigration n’était pas décisif. Il ne reste plus qu’à espérer que les nouveaux Français soient aussi pacifistes que nos hommes politiques, aussi pacifiques que le sont les « souchiens ». Quand je regarde leurs pays d’origines, quand je regarde l’islam, un certain islam, un islam certain, parfois j’ai quand même un petit doute, persistant… C’est ce pari sur l’avenir qu’ont fait nos « zélites ». Ce n’est pas le pari d’un bon père de famille.

Nous y sommes. La passe est délicate et la zone à risques.

(1) Déclaration de Dominique Reynié sur le sujet, déclin démographique et immigration.

Tribune libre publiée par Agoravox le 20/12/2008.
http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=48955




Tribune (ou extrait vidéo) reprise par le(s) site(s)

Wikio.fr
http://www.wikio.fr/video/699089
Fdsouche.fr
http://www.fdesouche.com/articles/16615
Cozop.fr
http://cozop.com/noop_agoravox/la_discrimination_positive_pour_mes_petits_enfants_je_avais_pas_pense Newstin.fr
http://www.newstin.fr/tag/fr/94424164
Jeuxvideo.com
http://www.jeuxvideo.com/forums/1-69-1461174-1-0-1-0-la-diversite-c-est-aussi-les-blancs.htm
Novopress
http://fr.novopress.info/?p=14820
Forum Doctissimo.fr
http://forum.doctissimo.fr/viepratique/Actualites/demographique-musulmane-explosion-sujet_19722_6.htm
le blog de langelot
http://langelot.blog.lemonde.fr/2008/12/20/metier-a-metisser/
Aol.video
http://video.aol.com/video-detail/averroes-la-diversit-cest-aussi-les-bancs/429723406/?icid=VIDLRVENT01
Wasalive.com
http://fr.wasalive.com/
Findinternet.com
http://www.findinternettv.com/Video,item,934522850.aspx

A la recherche « Averroes : "la diversité c'est aussi les blancs" » titre de l’extrait vidéo Google renvoie environ 673 résultats.

4 commentaires:

  1. Cher Noop,

    Je n'ai trouvé votre commentaire sur mon blog qu'aujourd'hui. Pardonnez-moi. J'y ai enfin répondu:
    https://www.blogger.com/comment.g?blogID=7795991263916845230&postID=1991942686792903269&page=1

    Et pour en revenir sur votre billet d'aujourd'hui, je maintiens qu'il est urgent de se communautariser DES MAINTENANT. C'est le seul moyen de faire face au sombre avenir que nous prédit votre monsieur Laïdi:
    Ecclesia Christianitatis: Regoupons nous

    RépondreSupprimer
  2. Je suis favorable au communautarisme transnational Blanc. La nation désormais "métissée", ne nous protègent plus.

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir Mme et Mr .

    Il serait injuste de ma part de ne pas faire l'éloge de celui qui m'a
    permis d'obtenir un prêt d'argent le Mois dernier dont j'avais besoin
    pour sauver une vie en danger au départ je n'y croyais pas un seul
    instant mais ma curiosité ma poussé à essayer et finalement j'ai pu
    obtenir ce prêt qui ma sortie de cette impasse dans laquelle je
    vivais, j'ai remplie les conditions et sans tracasseries, mon compte a
    été crédité des 1.400.000€ que j'ai demandé. Vous aviez besoin de prêts
    d'argent entre particuliers pour
    faire face aux difficultés financières pour enfin sortir de l'impasse
    que provoquent les banques, par le rejet de vos dossiers de demande de
    crédits ? Je vous conseille un particulier expert en financement d
    emprunt,je vous prie de prendre contact avec Monsieur Lucenti Mario
    qui lui serra en mesure de vous faire un prêt a toute personne
    capable de rembourser et avec des conditions qui vous faciliteront la
    vie. Voici les domaines dans lesquels ils peux vous aider: * Financier
    * Prêt immobilier * Prêt à l'investissement * Prêt automobile * Dette
    de consolidation * Marge de crédit * Deuxième hypothèque * Rachat de
    crédit * Prêt personnel Vous
    êtes fichés, interdits bancaires et vous n'avez pas la faveur des
    banques ou mieux vous avez un projet et besoin de financement, un
    mauvais dossier de crédit ou besoin d'argent pour payer des factures,
    fonds à investir sur les entreprises. Alors si vous avez besoin de
    prêt d’argent n'hésitez pas à le contacter , il se fera un plaisir
    immense de vous aider Merci de faire comme moi et envoyer votre
    demande pour obtenir votre prêt en 48 heures au plus.Voici son email:

    duvalles.phillips@outlook.com

    Merci de passé le message enfin d'aider ceux qui sont dans le besoin

    Bonne Chance !

    RépondreSupprimer
  4. Témoignage d´un véritable prêt acquis
    Bonjour,
    Suite à de nombreux rejets de dossier par les banques j´ai eu mon prêt de 35.000€ par l´intermédiaire de Mme Martine NADAL qui m´a mis en contact avec un Monsieur intègre du nom Georges MICHEL. Au départ je n´y croyais pas mais ma curiosité m´a poussé à essayer mais finalement j´ai pu obtenir ce prêt. Je viens de ce part vous informé pour que désormais vous sachez à qui vous adressez quand vous serez dans le besoin.
    Son email: michelfinance@gmx.fr
    Contacté-le si vous êtes dans le besoin.
    Bonne et heureuse année

    RépondreSupprimer